Grève des femmes*, grève féministe - dans les écoles

Vous trouverez sur cette page des informations (articles déjà publiés), un argumentaire et plusieurs types de documents pour vous aider à sensibiliser et mobiliser les collègues.

La manifestation nationale du 22 septembre dernier à Berne pour l’égalité et contre les discriminations et le sexisme a été un véritable succès avec plus de 20’000 femmes* et hommes solidaires dans la rue. Le chemin à parcourir pour une réelle égalité est cependant encore long ; c’est pourquoi, se prépare, dans toute la Suisse, une grève des femmes*, une grève féministe pour le 14 juin 2019. Une mobilisation d’une telle ampleur ne s'improvise pas, c’est pourquoi des femmes* se réunissent depuis plusieurs mois et régulièrement pour s’organiser et se coordonner.
Les enseignant·e·s sont aussi concerné·e·s directement par ces questions, contrairement à certaines idées reçues, y.c dans le canton de Vaud, c'est pourquoi elles·ils ont commencé aussi à se réunir dans les établissements et en dehors, à partager, à s'informer.


Modèle de résolution

Voter un préavis de grève en AG

Modèle de résolution à télécharger, reprendre tel quel ou adapter.

Les réactions du SSP-E aux courriers des directions générales (DGEO - SESAF / DGEP) sur la grève du 14 juin

Un courrier des directions générales, censé régler les modalités de la grève du 14 juin, a été envoyé à toutes et tous les enseignant·e·s via leur direction le 20 mai dernier. Or il se trouve que ces deux courriers sont pour le moins problématiques. Et notamment contreviennent aux droits des enseignant·e·s.

Le SSP-Enseignement a réagi rapidement et demande une rectification immédiate.

Courrier du SSP-Enseignement au directeur général de la DGEO - SESAF (à lire, télécharger, afficher en SDM) en réponse à son message du 20 mai.

Courrier du SSP-Enseignement au directeur général de la DGEP (à lire, télécharger, afficher en SDM) en réponse à son message du 20 mai.

La réponse de la DGEP qui fait une rectification via les directions


#encolèretantquilfaudra

Chaque vendredi, dans les écoles, nous portons du rouge pour l'égalité.

#encolèretantqu’ilfaudra : Pour l’égalité dans les écoles vaudoises et partout ailleurs

L’égalité entre les femmes* et les hommes n’est pas encore acquise. Ni en Suisse, ni dans le canton de Vaud, ni dans les écoles vaudoises.

C’est pourquoi, le SSP-Enseignement appelle toutes les enseignantes, et tous les enseignants solidaires, de l’école obligatoire au post-obligatoire, à s’habiller en rouge, dès ce vendredi 8 mars et pour chaque vendredi au moins jusqu’au 14 juin, journée de grève nationale des femmes*. Une manière de dire ensemble stop aux inégalités, dans les écoles et partout ailleurs. Il lance par là-même le hashtag #encolèretantqu’ilfaudra.

Pour un enseignement égalitaire

L’école a un rôle primordial dans le combat pour promouvoir l’égalité entre les garçons et les filles; or nous sommes encore loin du compte: « Plusieurs moyens d’enseignement continuent à véhiculer une représentation stéréotypée et sexiste des femmes; elles sont ainsi invisibilisées et/ou infériorisées. », dénonce Cora Antonioli, présidente du SSP-Enseignement. S’il existe un matériel spécifique pour enseigner l’égalité, celui-ci n’est, de fait, utilisé que par les collègues déjà convaincu·e·s. Ce dont nous avons ainsi vraiment besoin, c’est que tous les moyens d’enseignement adoptent une perspective égalitaire. De plus, les ressources, références et autres manuels collectant ou présentant des œuvres faites par des femmes ou/et incluant des femmes manquent cruellement.

D’autres problèmes doivent être résolus, comme par exemple le fait que les disciplines d’enseignement sont fortement genrées par discipline, notamment pour celles les plus dotées en terme d’horaire (les hommes enseignent les mathématiques ou les sciences expérimentales, les femmes enseignent les langues, etc.). Cela favorise la persistance des stéréotypes auprès des élèves et la construction d’une différenciation hiérarchisante. Dans l’enseignement professionnel, le genre des enseignant-e-s reflète les inégalités du monde du travail : dans les filières techniques, la plupart des enseignant-e-s de branches professionnelles sont des hommes, alors que dans les filières sociale ou commerce/vente on trouve une majorité d’enseignantes.

Pour des conditions de travail égales

Dans l’enseignement vaudois aussi, les professions les plus féminisées sont les plus dévalorisées. « C’est dans l’enseignement primaire, où les femmes représentent 85% du corps enseignant, que les salaires sont les plus bas », explique Elise Glauser, membre du comité SSP-Enseignement. Ils sont les plus élevés dans le secondaire II où elles ne sont que 39%.

Par ailleurs, le travail à temps partiel est nettement plus répandu chez les femmes (quel que soit le degré d’enseignement), ce qui a un impact important non seulement sur le salaire, mais aussi sur les retraites. Quant aux perspectives de promotions, elles sont aujourd’hui nettement plus mauvaises pour les femmes. Il faut dire que les enseignantes ne sont de loin pas toujours aidées dans la conciliation de leurs vies professionnelle et privée.

Par solidarité pour toutes les femmes

Comme tant d’autres femmes, des enseignantes subissent sur leur lieu de travail ou ailleurs des remarques sexistes, certaines sont victimes de harcèlement. Les enseignantes, et les enseignants solidaires, se battront ensemble et tant qu’il le faudra aux côté de milliers d’autres femmes et d’hommes partout en Suisse pour l’égalité entre les femmes et les hommes, pour le respect et la solidarité.

Alors ce vendredi 8 mars, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, et chaque vendredi qui suivra, les enseignantes, et les enseignants solidaires, s’habilleront en rouge pour exprimer leur colère que l’égalité ne soit toujours pas acquise. Elles·ils se battront tant qu’il faudra pour que cela change enfin.

NB. Pourquoi en rouge ? En hommage à nos collègues américain·e·s qui se sont battu·e·s pendant des mois et continuent à se battre avec un certain succès par des mobilisations et des grèves pour une école publique de qualité.

Affichette à télécharger pour votre école:

Argumentaire pour l'égalité dans les écoles

Afin de permettre déjà à chacune et chacun de disposer d’éléments qui concernent directement notre secteur, le SSP-Enseignement met à votre diposition un argumentaire. Celui-ci peut vous être utile, notamment dans les discussions avec les collègues afin de les sensibiliser à ces questions. Cet argumentaire peut-être imprimé et diffusé largement, il peut aussi être affiché.


20'000 personnes ont manifesté pour l'égalité et contre les discriminations et le sexisme le 22 septembre 2018

Le SSP-Enseignement vient dans les établissements à votre rencontre.

Gymnase de La Cité. Tableau d'affichage en salle des maître·sse·s réservé aux questions d'égalité entre les femmes* et les hommes.

Vous êtes membre du SSP ou souhaitez le devenir:

Vous souhaitez pouvoir discuter des enjeux autour de l'égalité entre les femmes* et les hommes dans les écoles et ailleurs ?

Vous réfléchissez à vous mobiliser pour la journée d'actions et de grève du 14 juin prochain?

Contactez-nous. Le SSP-Enseignement vient volontiers dans votre établissement à votre rencontre et à celle de vos collègues.

Grève, mode d'emploi

Télécharger le mode d'emploi.


Grève: notre mode d'emploi

Vous faites la grève le 14 juin ?

Quels sont vos droits et vos devoirs? Comment vous déclarer ? Comment la préparer ?

Articles publiés sur le sujet dans notre Lettre info.

Prochaine Lettre info: découvrez un nouvel article sur les questions "femmes"

Lettre du SSP-Enseignement au DFJC au sujet des examens du 14 juin

Pas d'examens le 14 juin: la Cheffe du DFJC accède à la demande du SSP

"[...] le 14 juin est aussi jour d’examens dans de nombreux établissements scolaires de l’enseignement obligatoire et postobligatoire du canton; le SSP estime qu’il serait juste qu’aucun examen n’ait lieu dans les écoles ce jour-là; pour permettre aux élèves de défendre leurs droits, mais aussi aux enseignantes et aux enseignants solidaires de ne pas être mis·e·s sous pression, en particulier par leur hiérarchie, mais aussi par leur conscience professionnelle, que nous savons très élevée."

Retrouvez la lettre complète du SSP ici.

Retrouvez la réponse de la Cheffe du DFJC ici.


Notre enquête sur l'égalité dans les écoles vaudoises

Répondez en moins de 10 minutes à l'enquête du SSP-Enseignement ici: https://tinyurl.com/ycljzjau​

Le SSP-Enseignement VD lance une enquête sur l'égalité entre les femmes* et les hommes à l'école (enseignement obligatoire et postobligatoire) auprès des enseignant·e·s du canton. Celle-ci aborde à la fois les questions liées aux conditions de travail des collègues et celles liées aux pratiques d'enseignement.

Aux moyens des questions contenues dans cette enquête, le syndicat souhaite recueillir des informations de la part des collègues et compléter ainsi les données quantitatives qu’il a déjà récoltées (voir notre argumentaire). Les données récoltées nous permettront ainsi d’établir un état de la situation concernant l’égalité hommes-femmes* dans l’enseignement vaudois.


En tant qu'enseignantes ou enseignants, nous sommes aussi concerné·e·s par les questions d'égalité.

Le SSP vous remercie vivement par avance de contribuer à cette récolte d'informations. Nous vous invitons également à transmettre le lien vers l'enquête le plus largement possible à toutes et tous les collègues que vous connaissez.

#encolèretantquilfaudra

Tous les vendredis, nous portons du rouge dans les établissements scolaires. Pour l'égalité dans les écoles et par solidarité pour toutes les femmes*.


Galerie: #encolèretantquilfaudra

5ème SEANCE DE COORDINATION DES COLLEGUES TRAVAILLANT DANS UNE ECOLE VAUDOISE

Mobilisation vers la grève et la journée d'actions du 14 juin.

La journée de grève et d’actions du 14 juin se rapproche et le mouvement ses renforce et s’élargit de jour en jour.

Dans les écoles du canton de Vaud, plusieurs établissements se préparent à la grève. Et leur nombre augmente de jour en jour. Mais le mouvement doit encore s'intensifier et s'élargir.

Nous souhaitons vous inviter, vous qui êtes active ou actif ou souhaitez le devenir en vue du 14 juin, à notre 5ème réunion de coordination de la mobilisation vers la grève dans les écoles vaudoises.

Cette réunion est mixte; vous êtes donc toutes et tous les bienvenu·e·s à cette séance où nous discuterons notamment des points suivants:

  • Elargissement/renforcement du mouvement, échanges d'idées et de pratiques
  • Quel soutien du SSP ?
  • Nos revendications
  • ​Organiser la journée de grève du 14 juin

Mardi 14 mai à 18h00 au SSP (Avenue Ruchonnet 45, 1003 Lausanne)


  • Mobilisation dans les établissements scolaires

    La mobilisation vers la grève des femmes*, grève féministe a débuté en juin 2018. À son origine, une résolution des femmes* du SSP, votée lors du Congrès des femmes de l'USS, qui pensent que d'attendre patiemment que l'égalité soit effective ne suffit plus. En avant donc vers la grève. Dans les écoles aussi, l'égalité est loin d'être acquise, c'est pourquoi de nombreuses femmes* et de nombreux hommes solidaires se préparent à la journée d'actions et de grève du 14 juin 2019. Certains établissements s'informent, discutent, organisent des conférences, des assemblées générales (AG) depuis des mois, des semaines. Cette page en est un aperçu.

    plus