Lieux de travail mobilisés et en grève le 1er mars

Cette page liste tous les lieux de travail en grève ou mobilisés le 1er mars 2023.

Depuis octobre 2022, le mouvement pour l'indexation de nos salaires ne cesse de s'élargir et de se renforcer. Les dernières journées de mobilisation et de grève du 31 janvier et du 9 février derniers ont été plus massives que toutes les autres, avec des milliers de grévistes répertorié·e·s. Dix mille personnes ont en outre manifesté dans les rues de Lausanne.

Lors des négociations du 23 février avec les syndicats, la délégation du Conseil d’Etat s’est certes déclarée ouverte à un processus de «dialogue». Dans les faits, les propositions formulées à l’issue de cette première séance sont néanmoins clairement insuffisantes: le Conseil d’Etat refuse de revenir sur l’indexation 2023. Il s’est dit par contre disposé à proposer une «enveloppe financière additionnelle», qui pourrait contenir des mesures de compensation salariale. Ceci dit, aucun chiffre n’a été articulé.

C'est pourquoi, nous avons donc reconduit la mobilisation le 1er mars, mettant en mouvement des milliers de personnes dans le canton.

De prochaines journées de mobilisations auront lieu : le mercredi 22 mars à 19h se tiendra une assemblée générale des salarié·e·s de la fonction publique et du secteur parapublic, qui fera le bilan des négociations du même jour entre les syndicats et le Conseil d'Etat, et décidera de la suite de la mobilisation. En perspective : une semaine d'actions, de manifestations et de grève du 27 au 31 mars. De plus amples informations seront bientôt communiquées via notre page de campagne.

Retrouvez ci-dessous la liste des lieux de travail qui se sont mobilisés pour la journée du 1er mars. Si vous constatez qu'elle est incomplète, merci de nous contacter via

Lieux de travail mobilisés pour le 1er mars

Les lieux de travail suivant ont d'ores et déjà annoncé la poursuite de la mobilisation :

  • ASPMAD Nord Vaudois (CMS) : Le personnel du service Spécialistes de l’ASPMAD demande au Conseil d’Etat de véritables mesures salariales pour permettre une amélioration de l’indexation. Les collègues participeront à la manifestation du 1er mars et s’engagent, si nécessaire, à poursuivre cette lutte par de nouvelles actions durant la semaine du 27 mars. Résolution.
  • Bureau de l'Egalité entre les Femmes et les Hommes (BEFH) : Les collègues s’engagent à participer à la manifestation du 1er mars et déclarent apporter leur soutien aux délégations syndicales à l’occasion de la séance de négociation prévue le 22 mars avec le Conseil d’Etat. Résolution.
  • Centre d'Accueil MalleyPrairie : Le CMP, CPAle et CDM sont en grève le mercredi 1er mars.
  • CHUV : Le personnel reste mobilisé et en grève le 1er mars! 17h15: départ depuis le CHUV pour se rendre à la manifestation. 18h: manifestation unitaire, Rue de la Paix, Lausanne. Voir le tract CHUV. Le 1er mars, le personnel a adopté une nouvelle résolution, exigeant du Conseil d'Etat une proposition claire et chiffrée sur l'indexation avant le 22 mars prochain et prévoyant de reconduire la mobilisation pour la semaine du 27 au 31 mars. Résolution.
  • CMS d'Oron : Le personnel a participé à la mobilisation du 1er mars. Résolution.
  • CMS de Prilly Sud : le personnel s'engage, dans une résolution, à poursuivre la mobilisation par de nouvelles journées d'actions et de manifestation.
  • CMS de la Tour-de-Peilz: le personnel s'engage, dans une résolution, à poursuivre la mobilisation par de nouvelles journées d'actions et de manifestation.
  • CPNV filière logistique : Le personnel réuni en AG confirme le préavis et se mettra en grève toute la journée du 1er mars.
  • EP Nyon Jura et Prangins : L'AG du 24 février confirme la participation des collègues à la grève du 1er mars, sous la forme d'un débrayage. 47 grévistes annoncé·e·s.
  • EP Nyon Léman : l'AG a voté un préavis de grève pour le 1er mars.
  • EPS de Béthusy : Les collègues ont voté à l'unanimité un préavis de grève pour le 1er mars prochain. 41 grévistes annoncé·e·s.
  • EPS Corsier-sur-Vevey : Lors de l'AG du 24 février, les collègues ont voté leur participation à la grève du 1er mars sous la forme d'un débrayage le matin. 43 collègues y ont participé.
  • EPS de Crissier : Les collègues participent à l'assemblée générale de la fonction publique du 23 février et se déclarent favorables à une nouvelle journée de mobilisation et de grève le mercredi 1er mars 2023. Une trentaine de grévistes annoncé·e·s. Résolution.
  • EPS Ecublens : Le personnel réuni en AG le 24 février confirme sa participation à la grève du 1er mars. 63 grévistes inscrit·e·s.
  • EPS de l'Elysée : Suite aux "négociations" du 23 février et face au manque d'engagement du gouvernement Luisier, les collègues ont décidé de maintenir la pression en confirmant leur participation à la grève du 1er mars. 42 collègues sont en grève.
  • EPS Isabelle-de-Montolieu : L'AG du 24 février confirme la volonté du personnel de se mobiliser le 1er mars. Un préavis de grève est déposé pour la semaine du 27 au 31 mars, en fonction du résultat des négociations du 22 mars.
  • EPS Lutry : 14 collègues sont en grève le 1er mars.
  • EPS Le Mont-sur-Lausanne: L'AG du 24 février confirme la grève du 1er mars, ainsi que la volonté des collègues à se mobiliser la semaine du 27 au 31 mars, en fonction du résultat des négociations du 22 mars. 31 grévistes annoncé·e·s. Résolution.
  • EPS Montreux-Est : 21 collègues se sont annoncé·e·s en grève le 1er mars et participeront à la manifestation du même soir.
  • ES Coppet : Les collèges se déclarent favorables à une nouvelle journée de grève le 1er mars. Résolution.
  • ES Floréal : Les enseignant·e·s du collège feront grève le matin du 1er mars.
  • ES Nyon Marens : l'AG a voté un préavis de grève pour le 1er mars. Résolution.
  • ES Pully : L'AG du personnel vote une résolution par laquelle elle se déclare favorable à une nouvelle journée de mobilisation le 1er mars.
  • ESSanté, Ecole supérieure de la santé : L'AG a décidé le 27 février de rejoindre la grève du 1er mars !
  • ETML : Un collectif d’enseignant·e·s de l’ETML s’est réuni le 1er mars et a décidé de procéder à des débrayages et à participer à la manifestation du même jour. Ce collectif soutient pleinement toutes les revendications des syndicats.
  • EVAM : Le personnel réuni en AG le 1er mars a adopté une résolution demandant la pleine indexation. Il se dit déterminé à poursuivre la mobilisation tant que le Conseil d'Etat ne présentera pas de mesure adaptée. Résolution.
  • Fondation Eben-Hézer : Les salarié·e·s mobilisé·e·s on fait grève sous la forme d'un débrayage le 1er mars et adopté une nouvelle résolution prévoyant de poursuivre la lutte si nécessaire. 109 grévistes! Résolution.
  • Gymnase Ausguste Piccard : grève votée ce lundi 27 février pour le 1er mars. 33 grévistes comptabilisé·e·s.
  • Gymnase de Beaulieu : L'AG du personnel se déclare favorable à une nouvelle journée de mobilisation le 1er mars. 68 grévistes répertorié·e·s le 1er mars.
  • Gymnase du Bugnon, site de l'Ours : Constatant que le Conseil d'Etat refuse de revenir sur l'indexation 2023 et n'apporte aucun élément garantissant une réelle amélioration des conditions salariales du personnel, les collègues réuni·e·s en AG ont décidé de participer à la grève du 1er mars et à la manifestation du même jour. Résolution.
  • Gymnase de Burier : La grève est reconduite pour le 1er mars. Le personnel mobilisé s'engage à participer également aux prochaines journées de mobilisation déjà annoncées : le 22 mars et lors de la semaine du 27 au 31 mars. 69 grévistes répertorié·e·s le 1er mars. Résolution.
  • Gymnase de Chamblandes : Réuni·e·s en AG, les collègues ont choisi faire grève le 1er mars. 44 grévistes répertorié·e·s.
  • Gymnase de La Cité : Le personnel participe activement à la mobilisation et à la grève du 1er mars. Réuni·e·s en AG, les collègues grévistes ont adopté une résolution prévoyant la participation aux prochaines journées de mobilisation déjà annoncées: le 22 mars et lors de la semaine du 27 au 31 mars. 45 grévistes répertorié·e·s le 1er mars. Résolution.
  • Gymnase de Morges : Le personnel mobilisé et en grève le 1er mars a adopté une résolution, par laquelle il s'engage à participer également aux prochaines journées de mobilisation déjà annoncées : le 22 mars (assemblée générale) et lors de la semaine du 27 au 31 mars. 45 grévistes répertorié·e·s le 1er mars. Résolution.
  • Gymnase de Nyon : L'AG a adopté une résolution de soutien à la mobilisation et décidé un débrayage (pause prolongée). 50 grévistes répertorié·e·s. Le personnel s'engage à participer également aux prochaines journées de mobilisation déjà annoncées : le 22 mars et lors de la semaine du 27 au 31 mars. Résolution.
  • Gymnase Provence : L'AG du personnel a voté une résolution s'engageant à faire grève le 1er mars. 30 grévistes.
  • Gymnase de Renens : L'établissement est en grève le 1er mars: 77 grévistes. Le personnel a adopté une résolution par laquelle il s'engage à participer également aux prochaines journées de mobilisation déjà annoncées : le 22 mars et lors de la semaine du 27 au 31 mars. Résolution.
  • HESAV : L'assemblée du personnel tenue le 20 février décide de participer à la journée d'action et de grève du 1er mars si la position du Conseil d'Etat reste inchangée. Départ à 17h depuis HESAV pour se rendre à la manifestation unitaire de 18h (Rue de la Paix, à Lausanne).
  • HETSL : L'association du personnel de l'école appelle les collègues à participer aux mouvements de protestation ayant lieu le 1er mars ainsi qu'aux prochaines journées de mobilisation.
  • Institution de l'Espérance : L'AG du personnel prévoit de reconduire la mobiisation au 1er mars si la position du Conseil d'Etat reste inchangée. Résolution.
  • Longemalle1 : Considérant que la rencontre entre les délégations du Conseil d’Etat et des organisations du personnel n’a presque rien donné, les collègues mobilisé·e·s maintiennent la pression en vue des négocations du 22 mars. Le 1er mars, elles et ils participent aux mobilisations et appellent à un rassemblement et débrayage à 16h30 devant le bâtiment de Longemalle1.
  • Pôle Santé de la Vallée de Joux (PSVJ) : Le personnel se mobilise le 1er mars par une action symbolique sur le lieu de travail, en solidarité avec le mouvement pour l'indexation des salaires.
  • RSRL, Réseau Santé Région Lausanne : Le personnel s'engage à participer à la mobilisation du 1er mars, comme il l'a fait lors des précédentes journées d'action.
  • Statistique Vaud : Les collègues s’engagent à participer à la manifestation du 1er mars et déclarent apporter leur soutien aux délégations syndicales à l’occasion de la séance de négociation prévue le 22 mars avec le Conseil d’Etat. Résolution.
  • Université de Lausanne (UNIL) : Le personnel en grève le 1er mars a adopté une nouvelle résolution, prévoyant la poursuite de la mobilisation, notamment la participation à l'assemblée générale du 22 mars et à la semaine de mobilisation du 27 au 31 mars. Résolution.

Affiches et tracts

Downloads
26.02.2023 Affiche 1er mars PDF (192,4 kB)
Downloads
28.02.2023 Tract Indexation 1er mars PDF (1,0 MB)
Downloads
24.02.2023 Tract CHUV 1er mars PDF (959,7 kB)
Downloads
28.02.2023 1er mars: tract spécial maternité du CHUV PDF (1,0 MB)