Réponse à la consultation RRM/ORM (projet 2)

Le SSP a répondu à la consultation sur la révision de l’ordonnance fédérale de l’école de maturité (ORM/RRM). Par rapport à la version proposée en 2021, nous saluons le maintien de l’article 8 qui rappelle l’objectif de « dispenser une formation générale équilibrée et cohérente, en évitant la spécialisation ou l’anticipation de connaissances ou d’aptitudes professionnelles ». Cette spécificité gymnasiale était menacée par une proposition de tronc commun de deux ans suivis par deux ans de spécialisation. Même si cette version est abandonnée, le risque d’un émiettement des savoirs demeure cependant.

Photo: CA

L’augmentation des options proposées aux élèves est accrue. L’ajout de nouvelles disciplines et d’enseignements transversaux posera problèmes à la grille horaire qui sera alourdie, sans oublier que certaines disciplines (en particulier les langues 2) pourraient voir leur cursus allégé…

Divers milieux se plaignent de la qualité de la formation. « La maturité est-elle trop facile ? » se demande la NZZ am Sonntag du 22 août 2021. Le SSP reste convaincu que ces critiques ne se justifient pas et nous opposons à la double-compensation et ainsi qu’aux variantes plus sélectives des examens.

Enfin, le dispositif d’assurance qualité reste un projet inacceptable qui aligne les gymnases vers une gestion managériale peu compatible avec la logique des services publics.

Lire la réponse à la consultation ici(cliquer sur le lien)