Vers une réouverture prochaine des écoles ? À quelles conditions ?

Les mesures de distanciation physique doivent pouvoir être appliquées.

Dans l'attente des annonces du Conseil fédéral concernant sa stratégie de transition vers le "déconfinement", le SSP-Enseignement exprime les conditions qu'il estime indispensables à un retour en classe.

Le SSP-Enseignement a, dès le début de la fermeture des classes, exprimé sa grande préoccupation par rapport à l'accroissement des inégalités entre les élèves. Dans nos prises de position - que vous pouvez consulter sur ces pages dédiées à la crise due au coronavirus - nous avons pris clairement position pour que la priorité soit, après celle de l'urgence sanitaire, donnée d'abord au maintien du lien entre l'école et les élèves (et leurs parents). Nous posions ensuite les conditions qui pourraient favoriser un télé-enseignement pour toutes et tous.

Le Conseil fédéral va, sans beaucoup de doutes, faire dans quelques heures des annonces concernant les écoles et la perspective de leur réouverture. La Matinale de la RTS-La Première nous a donné la parole à ce sujet.

1. La décision de la réouverture prochaine des classes, si elle a lieu, ne doit pas être une réponse à la pression effectuée par les milieux économiques et les partis de droite, mais bien une décision basée uniquement sur des fondements et constats scientifiques.

2. Si cela est bien le cas, alors le retour en classe ne peut être possible que si de bonnes conditions sanitaires sont assurées. Un plan sanitaire clair doit être élaboré.

3. Ce plan sanitaire doit s'accompagner d'un plan pédagogique qui pemettra d'abord de reconstruire le lien potentiellement perdu entre certain·e·s élèves et l'école, puis de soutenir celles et ceux qui ont "décroché" par rapport aux apprentissages. Dans cette perspective, et si les conditions précitées peuvent être garanties, il est évident qu'un retour rapide en classe serait favorable aux élèves et tout particulièrement à celles et ceux qui auront subi de plein fouet les conditions imposées par l'"enseignement" à distance, ceci malgré l' engagement admirable des enseignant·e·s.

RTS, La Matinale_extrait15-04-2020

RÉOUVERTURE DES ÉCOLES OBLIGATOIRES

Le SSP-Enseignement a pris connaissance ce jour des décisions de la Cheffe du DFJC et des modalités et mesures qui devront être mises en place dans les établissements scolaires primaires et secondaires du canton. Plusieurs de ces mesures correspondent aux éléments demandés par notre syndicat le 27 avril (https://vaud.ssp-vpod.ch/ouverture-dansquellesconditions), tant du point de vue sanitaire que pédagogique. Il reste toutefois des inconnues tant sur le dispositif que sur sa mise en œuvre concrète.

Notre communication est ici

Réouverture des écoles: Plan sanitaire et plan pédagogique

Le SSP-Enseignement est favorable à une réouverture des classes la plus rapide possible.Nous avons souligné tous les problèmes sociaux, techniques et logistiques (entre autres) suscités par l'"enseignement" à distance. L'école est un service essentiel et ne peut remplir toutes ses fonctions socio-éducatives que sous la forme de l'enseignement présentiel. Toutefois, cette réouverture doit se faire sur des bases claires. La focalisation sur la date de réouverture des écoles a fait passer au second plan ce qui est le plus important à savoir : comment et pourquoi rouvrir ? Ces deux questions ne peuvent trouver de réponses qu'avec un plan sanitaire adapté et un plan pédagogique clair. Une fois ces conditions réunies, l'école peut rouvrir au plus vite.

Suite ici

©Heiko Junge, AFP

Lisez notre courrier adressé à la Cheffe du DFJC et à la presse.