Réouverture des écoles obligatoires: 1er bilan et demandes

de: SSP-Enseignement

Après la rentrée progressive des classes, le SSP-Enseignement fait un premier bilan et adresse ses revendications à la Cheffe du DFJC, Cesla Amarelle.

Madame la Cheffe de département,

Suite à la réouverture des classes depuis le 11 mai, nous vous transmettons les remarques et demandes suivantes qui, pour une bonne partie d’entre elles, émergent d’une enquête que nous avons effectuée auprès de nos membres, enquête dont les résultats viennent aussi renforcer des constats que plusieurs collègues nous avaient déjà fait remonter des lieux de travail.

· Nous demandons la poursuite de l'enseignement en demi-groupe jusqu'à la fin de l'année scolaire : tant pour des questions pédagogiques que sanitaires, l'enseignement en demi-groupe est plébiscité par les enseignant-e-s, et ceci dans tous les degrés; À cet égard, nous remarquons qu'il était prévu que la DGEO fasse le point sur l'enseignement en demi-classe avant que la décision de reprendre en classe complète ne soit prise, or cela n'a, à notre connaissance, pas été fait. Dans tous les cas, une telle évaluation aurait dû associer les organisations représentant les enseignant·e·s.

· Les modalités d’organisation choisies par plusieurs établissements supprimant l’enseignement en groupe et les options ne nous semblent pas conformes à la volontéaffirmée dans la communication du DFJC : « Le retour en classe permet de recréer du lien social, de retrouver sa classe, ses camarades, le rapport à l’enseignant et au système scolaire. Cela permet de restaurer une certaine égalité des chances car dans l'enseignement à distance, comme dans les périodes de vacances, les inégalités s’accentuent entre celles et ceux qui peuvent bénéficier de compétences, d’outils et d’encadrements et celles et ceux qui en ont moins. »

Lire la suite ici

Downloads
19.05.2020 Réouverture des écoles: 1er bilan et demandes PDF (183 kB)
Cette News au format PDF