Rentrée du 8 juin: Lettre aux collègues de l'enseignement postobligatoire

de: SSP-Enseignement

Dans quelques jours, les établissements de l'enseignement postobligatoire vont réouvrir. Une réouverture qui suscite certaines inquiétudes de la part des enseignant·e·s ou/et de la satisfaction. Le SSP-Enseignement leur adresse une lettre "mode d'emploi" pour cette rentrée où les enjeux sociaux et pédagogiques seront importants alors même que de mesures sanitaires strictes devront être appliquées.

Lettre adressée à toutes et tous les membres SSP enseignant dans un établissement de la DGEP

Chères et chers collègues. La réouverture des écoles postobligatoires suscite parmi nous – et sans doute parmi nos élèves – certaines inquiétudes et/ou de la satisfaction. En effet, le retour en cours présentiel est une bonne nouvelle pour beaucoup d’entre nous qui vivons et pratiquons les difficultés et les astreintes de l’"enseignement" à distance depuis plus de deux mois maintenant.

La situation s'annonce toutefois complexe et difficile:

Parmi nos élèves, plusieurs auront, malgré notre travail important et nos efforts pour maintenir le lien, vécu une période difficile, parfois jusqu’au décrochage total des apprentissages. Pour ces élèves, il est primordial que l’école puisse renouer le lien social et pédagogique avec elles et eux.

Cette reprise est également marquée par des incertitudes qui suscitent des préoccupations et/ou des inquiétudes parfaitement légitimes parmi les enseignant·e·s et probablement parmi les élève. Ainsi, tout en respectant des mesures strictes du point de vue sanitaire dans l’intérêt de toutes et de tous, nous seront censé·e·s parvenir à retrouver ou consolider la relation pédagogique ainsi que les apprentissages voire préparer nos élèves à des examens pour le mois d’août. Ceci alors même que les mesures à prendre impliqueront que les classes seront séparées, divisées, le nombre de périodes pour la plupart probablement diminué, que nous devrons veiller à respecter les distances physiques imposées. Ce contexte nous obligera peut-être à renoncer à des objectifs pédagogiques pour lesquels les mesures de protection constitueront des obstacles.

Et cette protection de la santé de toutes et de tous résidera d’abord dans la mise en application du plan sanitaire par les établissements et la possibilité de respecter, partout dans les établissements, les règles d’hygiène, les gestes barrières, les distances physiques ainsi que l’ensemble des mesures permettant la protection de la santé de toutes et de tous.

Les directions d’établissement portent la responsabilité de la mise en place de ce plan sanitaire et, en tant qu’employeur, le DFJC devra répondre de chaque situation susceptible de mettre en péril la santé du personnel des écoles ainsi que des élèves. En tant qu’employé·e·s, nous avons des droits et notamment celui d’être protégé·e·s par notre employeur si notre santé est menacée par ses propres défaillances

Le SSP–Enseignement s’engage pour que cette reprise de l’enseignement en présentiel se passe le mieux possible, dans le respect de la santé de toutes et de tous et dans l’intérêt des élèves.

RÈGLES SANITAIRES DANS LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES

Le DFJC a édicté un certain nombre de règles sanitaires encadrant la réouverture des écoles de l’enseignement postobligatoire, elles sont regroupées dans la Décision n° 174 "Dispositions d’application des mesures sanitaires et organisationnelles dans le cadre de la reprise progressive de l’enseignement présentiel au niveau secondaire II" (Plan de protection cantonal du Secondaire II - COVID-19).

Les mesures contenues dans ce document sont contraignantes et doivent absolument être respectées pour que votre environnement de travail soit sécurisé. Certaines de ces mesures relèvent de la responsabilité individuelle (distanciation physique, pas de partage de nourriture ou d'échange de vaisselles). D'autres en revanche nécessitent que les mesures nécessaires soit mises en place par votre direction.

Si l’application de ces mesures est de la responsabilité première de la direction d’établissement, nous avons toutes et tous intérêt à contribuer à protéger notre santé, celle des autres et à éviter un redémarrage incontrôlé de l’épidémie ainsi qu’un débordement des services de santé.

En cas de non-respect de ces mesures, il faut immédiatement le signaler à votre direction qui doit faire le nécessaire pour que tout manquement soit corrigé. Si vous n'obtenez pas une réponse appropriée, contactez le SSP au 021 341 04 12. Nous relayerons ces éléments directement auprès de la DGEP, votre anonymat sera garanti.

Mesures générales

Distance minimale de deux mètres (surface au sol de 4m2) entre chaque personne entre élèves, entre élèves et enseignant·e·s, entre tout le personnel que ce soit en classe, en salle des maître·sse·s ou au secrétariat par exemple.

Suite de la lettre à lire ici (cliquer sur le lien)

Downloads
02.06.2020 Mode d'emploi Décision 174 et Décision 175 PDF (2,097 kB)
Cette News au format PDF