Consultation sur la réforme de L'Ecole de culture générale: une fois encore, la Direction générale se moque de l'expertise des enseignant·e·s

Une consultation alibi au mépris des professionnel·le·s du métier et des élèves

de: SSP-Enseignement

La déclinaison cantonale de la réforme de l'Ecole de culture générale devrait entrer en vigueur à la rentrée 2021. Alors même que Direction générale de l'enseignement post-obligatoire (DGEP) sait depuis près de trois ans qu'elle doit la préparer, celle-ci donne un mois aux files de disciplines, conférences de files et conférences des maître·sse·s pour répondre à une consultation déjà verrouillée par des questionnaires contraignants, orientés et extrêmement limités. Le SSP-Enseignement exige dans un courrier à la DGEP une prolongation du délai à avril et une modification des modalités de consultation.

Courrier au Directeur général de l'enseignement post-obligatoire, M. Lionel Eperon

Monsieur le Directeur général,

Après avoir pris connaissance des éléments relatifs à la consultation mise en place par vos services au sujet de la réforme de l’Ecole de culture générale qui devrait entrer en vigueur dans notre canton au 1er août 2021, le SSP-Enseignement se doit de réagir. Sans aborder, ici, le fond de cette réforme - qui aura des répercussions essentielles sur les contenus et l’orientation de cette filière - nous souhaitons vous faire part de notre profond désaccord au sujet des modalités de cette consultation. Lors de notre réponse à la consultation en août 2017 (!!!) (réponse en copie au cas où vos services l’auraient égarée…) sur le plan d’études cadre et le règlement de reconnaissance, le SSP-Enseignement rappelait aux autorités compétentes ...

Lire la suite de notre courrier ici.

Cette News au format PDF