Remise de la pétition pour l'augmentation des salaires dans la santé parapublique vaudoise

Crédit photo: Valdemar Verissimo

Les syndicats et associations professionnelles des salarié-e-s du secteur sanitaire parapublic vaudois ont remis aujourd’hui aux représentant-e-s des faîtières patronales de la branche une pétition munie de plus de 7300 signatures, demandant une entrée en vigueur rapide des augmentations de salaire promises lors des assises de la CCT san du 30 novembre 2018, ainsi que l’ouverture de négociations pour des améliorations de ladite CCT.

La pétition a été remise aujourd’hui devant les locaux de la Fédération des hôpitaux vaudois (FHV) à Prilly aux représentant-e-s des faîtières patronales (FHV, Héviva, Federems, Avasad). Munie de plus de 7300 signatures, la pétition demande une augmentation rapide des salaires de la CCT San, selon le modèle de la grille plus favorable de l’Hôpital Riviera Chablais, comme négocié depuis plusieurs mois sous l’égide du Conseil d’État.

La pétition revendique également une ouverture de négociations sur d’autres aspects de la CCT, notamment la détermination du salaire à l’engagement, les améliorations de la gestion de la planification, la reconnaissance de la pénibilité du travail, la revalorisation des indemnités pour travail de nuit, du dimanche et des jours fériés, l’allocation du temps nécessaire aux opérations d’habillage et l’amélioration des conditions de retraite.

Ces signatures représentent plus d’un tiers du personnel de la branche, montrant ainsi qu’il y a une forte volonté des salarié-e-s de voir leur indispensable travail mieux reconnu et valorisé, via des salaires adéquats.

Pour les syndicats et les associations professionnelles, ces augmentations salariales sont un premier pas important, mais non suffisant. L’objectif à terme est bien entendu celui de l’égalité salariale avec les salaires du CHUV, car rien ne saurait justifier des disparités salariales entre professionnel-le-s exerçant les mêmes tâches dans les mêmes conditions, au service de la population vaudoise.

Un courrier sera également transmis au Conseil d’État, lui faisant part du succès de la pétition et du besoin d’engagements politiques forts pour améliorer les conditions salariales et de travail dans le secteur sanitaire parapublic vaudois.

Cette News au format PDF

Galerie: depot_petitiont_sante