Malgré un joli succès d'étape, les salarié-e-s restent mobilisé-e-s

Photo: Valdemar Verissimo

L'assemblée générale (AG) de la fonction publique du 31 janvier dernier a suspendu le préavis de grève voté pour le 6 février 2018. Dans l'attente d'une réponse du Conseil d'administration de la caisse et de l'organe de surveillance, elle a agendé une nouvelle AG le 1er mars en vue d'examiner la nécessité de confirmer - ou non - un nouveau préavis de grève.

Plusieurs établissements ont d'ores et déjà voté des résolutions les engageant à rester mobilisé-e-s et à retourner dans la rue et/ou à se mettre en grève dans le cas où la demande commune du Conseil d'Etat et des organisations du personnel échouait.

Par ailleurs, des séances d'informations et des AG sont organisées sur des lieux de travail encore peu ou pas mobilisés jusqu'à présent.

Suivez l' actualité des établissements, suivez l'actualité de la mobilisation avec nous sur cette page.


L'EPS de l'Elysée à Lausanne s'organise aussi

À l'EPS de l'Elysée, les collègues veulent aussi s'informer et discuter de l'avenir de leur retraite. Une séance d'information CPEV aura lieu le mardi 27 février.

Le mouvement s'élargit encore.

À CF Ramuz aussi, on s'organise

Photo: Valdemar Verissimo

À l'EPS C.F.Ramuz, une séance d'information CPEV - avec l'intervention des syndicats - a été fixée au 27 février prochain.

L'EPS de Béthusy continue la lutte

Photo Valdemar Verissimo

Le 5 février 2018

À l'EPS de Béthusy, déjà une cinquantaine de collègues prêt-e-s à débrayer à nouveau en cas de refus du retrait du plan par le Conseil d'administration ou par l'Organe de surveillance.

La lutte continue !

Gymnase de Burier toujours et encore mobilisé

Le personnel du Gymnase de Burier a voté jeudi 25 janvier un préavis de grève à l'unanimité moins deux abstentions. Forte présence lors de cette AG.

Le 5 février 2018

Suite aux négociations du 31, les collègues du gymnase de Burier adoptent une nouvelle résolution.

Burier, 25 janvier 2018

Le Gymnase de Nyon, prêt pour la suite

Photo Eric Roset

Le 5 février 2018

Les collègues du Gymnases de Nyon restent elles et eux aussi mobilisé-e-s et votent une résolution dans ce sens lors de leur AG.

Le Gymnase d'Yverdon se réunit à nouveau en AG et reste mobilisé

Jeudi 1er février

Le personnel du Gymnase d'Yverdon salue la proposition du Conseil d'Etat mais est prêt-e-s à se mobiliser à nouveau si nécessaire.

Ils et elles s'engagent dans cette résolution votée à l'unanimité.

Manifestation du 25.01.18

Le personnel du Gymnase de La Cité continue la lutte

25 janvier 2018

Jeudi 1er février 2018

Après avoir pris connaissance de la proposition du Conseil d'Etat du 31 janvier et des décisions de l'AG de la fonction publique du même jour, les collègues du Gymnases de La Cité votent une nouvelle résolution qui suspend la grève mais engage les collègues à rester mobiliser.

À la Cité, les collègues votent un préavis de grève pour février sans sourciller et à l'unanimité.

Résolution adoptée par l'assemblée générale des grévistes et non-grévistes.

Prochaine AG fixée au mercredi 28 février.

Résolution votée à l'EPCL

À l'Ecole professionnelle commerciale de Lausanne, on s'engage aussi par une préavis de grève pour le 6 février.

Nouvelle résolution votée à la suite des négociations du 31 janvier dernier.

En route vers une nouvelle grève à l'EPCL.

À l'ES Pully, déjà 35 grévistes annoncé-e-s

Le Collège Arnold-Reymond a procédé à un vote par bulletins sur le principe d'une grève si les négociations du 31 janvier sont un échec. Le résultat actuel fait déjà état de 35 personnes prêtes à faire la grève

Nouvelle AG agendée le 2 mars 2018.

Journée de mobilisation du 25 janvier 2018

L'EPS Isabelle-de-Montolieu annonce une majorité de grévistes pour le 6

25.01.2018

À l'EPS d'Isabelle-de-Montolieu, une majorité des enseignant-e-s est d'ores et déjà inscrite pour la grève du 6 février.

AG à l'UNIL

L'Université de Lausanne est aussi présente dans la lutte pour la défense des retraites.

Assemblée générale mardi 30 janvier 2018.

L'assemblée générale des salarié-e-s de l'Unil a voté une résolution qui exige le retrait des deux plans. Elle appelle en cas de non retrait des plans le 31 janvier à participer largement aux différentes actions, grève notamment, qui seront décidées par la prochaine assemblée générale de la fonction publique.

L'Assemblée demande instamment à la Direction de l'Unil d'informer ses salarié-e-s cotisant-e-s de la CPEV des négociations en cours.

Cette résolution a été adoptée à l'unanimité, sans absention ni opposition.

Lutte contre le plan CPEV 2013

Après leur participation massive à la manifestation du 25, les écoles de Nyon sont prêtes pour la grève

Nyon Marens, le 25.01.2018

Les écoles de Nyon (deux établissements primaires et un secondaire) votent un préavis de grève pour la suite. Actuellement, 114 collègues soutiennent cette résolution.

Forte détermination des collègues du Gymnase Provence

25 janvier 2018

Résolution votée à l'AG du 25 janvier de l'établissement et lue à l'AG de la fonction publique du même jour:

L'assemblée générale des grévistes du gymnase Provence, réunie le 25 janvier 2018, s'engage à poursuivre une grève reconductible au plus tard le 5 février 2018, si le plan du Conseil d'administration et l'actuelle proposition du Conseil d'Etat ne sont pas retirés le 31 janvier 2018.

Adopté à l'unanimité, sans abstention, ni opposition le jeudi 25 janvier à 15h15.

À Corsier-sur-Vevey et environ, on est prêt-e pour la grève du 6 février

Suite de la mobilisation...

Une majorité de collègues sont prêt.e.s à faire une demi-journée de grève si les négociations du 31 janvier devaient échouer.

Résolution adoptée, soutenue par 69 collègues.

L’établissement n'était pas en grève le 25 janvier, mais un grand nombre de collègues ont pris part à la manifestation du 25 janvier.